Main Menu

février, 2018

 

Sept ans après la CDPA, Djimon Orè découvre que la transition est la solution à la crise sociopolitique togolaise et s’en fait le chantre…

Djimon Oré, président du Front des patriotes pour la démocratie (FPD), reçu ce mercredi sur la radio Victoire FM, a eu la dent très dure contre le dialogue politique qui s’ouvre jeudi 15 février. Avant d’exposer sa trouvaille, il s’est vanté une énième fois d’être à ce jour, le seul et unique responsable de parti politique à préconiser une transition, comme solution pour sortir le Togo de la crise sociopolitique récurrente qu’il traverse depuis 1990, alors que la CDPA en parlait déjà en 2010.